El trotamundo
Après de nombreux voyages en Amérique du Sud principalement, je me suis enfin décidé à partir avec un aller simple et pour une durée indéterminée. On verra où le voyage me mènera, ce que les rencontres me feront découvrir, quels sont les endroits qui me fascineront,... l'idée étant de pouvoir saisir toutes les opportunités qui se présenteront à moi dans les mois à venir....

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques


Sites favoris


Escale à Panama

     Ce fut bref et j'avoue que j'écris ce court article surtout pour avoir le petit drapeau qui s'inscrit sur la carte de mon itinéraire. A tout cassé, je n'y suis resté que quinze ou seize heures mais cela m'a donné le temps de rendre une petite visite à mon cousin Mauro et à sa femme, Karim. Je les ai connus à leur mariage en 2005, ce qui était le but de notre invitation d'ailleurs. On a tout de suite simpathisé et les liens familiaux qui nous lient ont très vite transformé notre relation d'étrangers à cousins adorés. Je suis déjà venu les voir deux fois au cours de mes voyages précédents et je garde toujours un excellent souvenir de Panama. C'est un tout petit pays aux paysages diversifiées, au îles et aux plages paradisiaques, aux vagues sensationnelles et situé sur un point géographique de la plus grande importance mondiale, le resserrement le plus étroit entre le Pacifique et l'Atlantique. Panama City est une ville des plus modernes (on dirait Manhattan vue de la mer) mais qui compte aussi un quartier historique somptueusement rénové.

     Malgré le peu de temps qu'on a, Mauro insiste pour m'emmener voir les changements dans cette ville qui évolue à une vitesse fulgurante et on part pour une visite en voiture "by night". Cela fait à peine trois que je suis venu la dernière fois et en ce court laps de temps, ils ont réussi à élargir une avenue en grapillant sur la mer, à construire des routes aériennes pour résoudre les problèmes de circulation et à bâtir une dizaine de gratte-ciels hauts d'une centaine d'étage. Hallucinant !!
 
     Ce que j'aime à Panama, c'est le contraste de modernité engendrée par la présence des américains pour la gestion du Canal jusqu'en l'an 2000 (ils avaient une concession pour cent ans) et l'authenticité de certaines régions provinciales comme les îles San Blas, aux eaux cristallines et aux bancs de sables recouverts de cocotiers, peuplées par l'une des dernières éthnies au monde vivant dans le respect total de leur traditions ancestrales. C'était vraiment court mais au moins, j'étais bien content de revoir mes nouveaux cousins si amicaux.
     Une bonne nuit de sommeil et je reprends l'avion pour une destination qui me réserve bien des émotions, Cuba.

Publié à 06:04, le 31/07/2011, Panamá
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien